Bisaëlle

Une vie saine et tranquille, trop paisible pour être intéressante. Avec parfois des images de vaches.

11 novembre 2016

I'm your man

Rhhhhooo non... Et voilà qu'il meurt. Leonard Cohen. Ces chansons à vous filer des frissons. Et qui sont pour moi empreintes de tellement de souvenirs. 1992 ce qui ne me rajeunit pas. Partie intégrante de la bande son d'une histoire d'amour.

Les paroles

Je n'ai évidemment pas de photos de ces moments et me demande si ca serait toujours le cas dans l'époque actuelle de mise en représentation... 

Et ces histoires qui ne s'effacent jamais complètement, le fantasme que ça pourrait reprendre même avec 20-25 ans de plus, c'est dingue tout de même. Parce qu'on peut toujours réécouter une chanson. 

 

Posté par Bisaelle à 10:12 - Gens - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 octobre 2016

Hormones ?

Bon, c'est quoi le problème? 4 jours sans Did' et me voilà prête à me consumer à chaque effluve de testostérone qui passe à proximité.

Pour ne rien arranger, deux séances de sport dans la semaine qui me remontent à fond, matage de Vincent Cassel et autres superhéros incendiaires, pourquoi ça ne fait pas le même effet vers 22:30 à la maison les soirs de semaine, hein? Rhaaa...

Posté par Bisaelle à 16:45 - Moi - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2016

Soirée ciné restau

Évidemment ça se termine tard ces soirées mais bon c'est sympa!
Donc avec une copine française du quartier, nous avons vu "Barakah meets Barakah" et j'ai trouvé ça extra. L'acteur principal est absolument charmant, à croquer, bref. Et l'actrice principale aussi. D'ailleurs. Seulement en Arabie Saoudite il n'est pas simple d'apprendre à s'y connaître avec tous leurs impératifs moraux /religieux. Nous avons bien ri, un peu jaune souvent, c'est doux, c'est violent, c'est très humain. Un bon moment.

Puis nous avons retrouvé son homme et avons mangé japonais au petit restau Ikoo. Noodle soup fameuse (comment fait-on pour manger et discuter sans en mettre partout? mystère...) et conversation marrante, un peu empreinte de nostalgie puisque beaucoup de souvenirs des études, des concerts, très middle-life libérés des enfants qui se demandent si leurs plus belles années ne sont pas déjà passées. Pas d'évoquation de projets, si ce n'est notre voyage au Japon fin novembre parce qu'eux y sont allés il y a 7 ans... Mais c'est vrai que nous vivons tous assez au jour le jour.

Didoune est une semaine au chalet en home office, les filles chez sa mère, j'ai donc la semaine pour moi à Zürich. Seul inconvénient: devoir aller bosser. Je me réjouis d'avance pour vendredi, ai pris congé! Vais bien m'appliquer à perdre mon temps, tiens! Même si je me suis booké un petit programme... Jardinage pour mon abo de panier de légumes, à 9h seulement, à l'autre bout de la ville, youpi la grasse mat' jusqu'à 8h. RdV avec une copine à midi. Re-jardinage. Coiffeur. 2h sans rien. Sortie avec une autre copine le soir. Ouh la, quelle vie trépidante! ça m'use cette sociabilité et ça n'avance pas mes projets bricolage. Et en même temps, tirer des plans sur la comète et rigoler, c'est bien plus utile!

Posté par Bisaelle à 23:49 - Tagtäglich - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2016

Septembre

Eh oui, encore une clôture qui se rapproche à vive allure... avec un collègue en vacances, autant dire que je suis débordée... et donc ai très envie de m'épancher par ici. Oui, je procrastine. C'est au moins une chose qui n'a pas changé depuis 10 ans que j'ai ce blog. Dingue...

Nous avons fêté les 100ans de notre petite famille il y a une semaine et moi qui voulait organiser une fête pour remplacer le mariage que nous n'avons jamais eu, eh bien j'ai été servie!

75 invités, rando pour les plus courageux, repas dans un restau en montagne (accessible en funiculaire pour les plus jeunes, les plus vieux et les moins courageux), nuit à l'auberge de jeunesse et dimanche au musée en plein air (Ballenberg pour ne pas le nommer).

Tout s'est bien passé, et effectivement, prise dans l'organisation, l'accueil et le guidage des gens, je n'ai pas eu assez le temps de profiter de chacun mais ai quand même vu tout le monde, mangé et bu sans m'en rendre compte, papillonné partout, pas pris une seule photo, houspillé et bisouté nos neuveux-nièces, enfin un peu comme je m'imagine une fête de mariage. Sauf que j'avais un pantalon de rando et un T-shirt Décathlon, la loose fashion totale. Et que je n'ai mis du maquillage qu'à 1h du mat pour finir la soirée dans un bar.

J'ai quand même profité de ma copine L venue de Dijon pour l'occasion. À part ma famille (youhou, même Doudou mon petit frère avait fait le déplacement!), c'était la seule invitée de mon côté... bande de lâcheurs les 8 autres! Oui, sont venus quand même beaucoup de potes rencontrés en commun, hein, pas complètement seule au monde et dépendante de son mec non plus, Bibi.

IMG_3961

IMG_3968

IMG_3981Photos prises lors de notre WE de repérage.

En tout cas, ça donne envie de recommencer, de la même façon que j'ai apprécié chaque dîner avec des amis cet été, tellement bien de se poser autour d'une table. Ah oui, c'est vrai, nous avons déménagé aussi...

 

Posté par Bisaelle à 15:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 novembre 2015

Gratitude

Essayé hier d'expliquer Thanksgiving aux filles... Ca aurait pu déboucher sur une jolie conversation mais nous avons passé outre avec Didoune qui a déclaré d'emblée que c'était un truc d'américains...

Je ne suis pas vraiment d'accord mais d'un autre côté, il faut célébrer tous les jours notre vie privilégiée et se réjouir sans cesse des petits bonheurs qui nous sont donnés! Et en l'occurrence, nous sommes super gâtés!

Crapule continue de faire de la gym, 10-12h par semaine. Et comme nous travaillons tous deux à 100%, elle a un rythme déjà soutenu pour son âge (8 ans! Wahnsinn!) et ne passe pas beaucoup de temps à la maison. Heureusement, l'école et la structure d'accueil périscolaire (Hort) sont fantastiques, je crois qu'elle a appris à y trouver ses phases de repos. N'empêche que depuis 2 semaines elle est arrêtée (contractures autour du bassin et des côtes, on ne sait pas bien malgré un passage chez le médecin sportif), du coup nous avons plus de contact avec elle et Did' se figure qu'elle est toute changée, plus relax, et pense à lui faire arrêter la gym. Je suis dubitative... Enfin, ça nous fait plaisir de voir qu'elle commence à se débrouiller en lecture (oui, c'est plus lent en Suisse...), elle joue très volontiers avec nous (Brändi Dog, notre coup de coeur de moment) et a développé ses tactiques pour manger de tout sans trop râler puisque nous insistons énormément sur ce point.

Crapouille, notre fille-sandwich, reste un peu une extra-terrestre pour nous. Très sensible, elle se pose de grandes questions existentielles, la dernière portant sur la mort et le fait que ce soit injuste de condamner quelqu'un à mourir en lui donnant la vie. "Personne ne m'a prévenu que la vie c'est vivant", sous-entendu "et que donc on va mourir" et "Pourquoi je suis vivante comme ça, comme une petite fille en Suisse, et pas restée à ne pas exister?". Ouh la, passionnant mais... est-ce qu'on doit vraiment philosopher au petit déjeuner? Ses relations amicales sont assez exclusives, nous promettent de belles turbulences amoureuses plus tard. Comme de m'accueillir à la Hort d'un air ennuyé en déclamant tragiquement "maman, aujourd'hui j'ai perdu un ami" alors que son pote de classe jouait de plus en plus avec un autre garçon. Elle fait presque la taille de sa grande soeur et a gardé ses boucles même si ses cheveux ont bien foncé.

Et Crapulette, 3 ans 20 dents et une voix de stentor, elle fait son chemin et connait déjà tout le monde à l'école et à la Hort. Alors qu'il lui reste théoriquement 1an et demi de crèche à tirer, nous allons voir s'il serait possible de la faire rentrer plus tôt au Kindergarten, ça nous arrangerait aussi pas mal question logistique...

 

Posté par Bisaelle à 08:42 - Tagtäglich - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 novembre 2015

Annuel?

Ah ah moi qui pensait m'épancher de manière plus régulière sur le blog, un an est passé vlouf !
FB, IG où je suis un chouïa plus présente ne sont pas non plus la panacée... Ça doit être en relation avec le fait que j'ai pas mal de copines francophones avec qui j'échange de vive voix sur plein d'autres sujets que les enfants, et du coup j'évacue mes sentiments négatifs de la sorte. La routine et la sagesse (ouiiii je me fais vieille) font le reste. Enfin, mon train arrive à destination, salut les gens égarés !

Posté par Bisaelle à 18:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2014

Trajet

Depuis début juillet, je retourne travailler en Argovie, au nord cette fois. Après bien des déboires dans ma précédente boîte, le mari d'une amie voisine m'a dégotté une place dans son équipe et j'ai enfin pu démissionner!
Du coup, mon trajet est plus long mais c'est ainsi que je j'ai retrouvé le chemin de mon blog...
Did' me prépare le petit dej' et à 7h je dois être dans le bus ou sur le vélo pour aller à la gare. Et j'assume la logistique du soir. Même si mon poste est bien moins exigeant, j'ai moins de responsabilités et qu'on a des semaines de 40h, travailler à 100% sans toute la liberté que j'avais acquise, c'est louuuurd! Bien sûr, c'est le pain quotidien de milliers de maman et la plupart du temps le papa ne fait pas de loin tout ce que Did' fait pour sa famille et la maison, mais j'ai bien le droit de râler quand même... Quand on a un petit creux et pas trop de boulot, j'enrage de ne pouvoir bricoler, coudre un truc, rentrer jouer avec les filles, tout ça pour faire mes heures...

Posté par Bisaelle à 17:45 - Au boulot ! - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2014

Selfie

J'ai decidement les bras trop courts pour les autoportraits photographiques!
Par quoi commencer après 2ans d'éloignement? Que peut être j'ai besoin de mettre par écrit certaines choses. Par un biais moins connu que FB... Mais comme j'ai l'habitude de ne pas faire les choses à moitié, ces pages auraient bien besoin d'un ravalement de façade! et je doute que ce soit possible depuis mon téléphone!

Posté par Bisaelle à 09:07 - Moi - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2012

tricot

En train de me dépatouiller avec une maille, je pense à appuyer sur "undo" pour récupérer le motif précédent... ne jouerais je pas trop au solitaire sur mon téléphone pendant que j'allaite?
Notre troisième fille a deux mois aujourd'hui et se porte comme un charme! pensant accoucher en avance comme pour Crapouille, j'ai quitté le boulot 10 jours avant le terme mais Melle s'est incrustée 5 jours de rab'. Accouchement provoqué, très rapide et très douloureux (en plein pendant le chgt d'équipe soir->nuit) mais délivrance dans la baignoire et 3min après plus de douleurs!
Comme Crapule est rentrée à la maternelle ("Chindsgi" pour Kindergarten), je suis présente pour pleins de trucs grâce à mon congé mat', c'est chouette! Mère au foyer c'est bien à durée déterminée, mais pas pour toujours...
Je suis allée au boulot hier pour remettre mon PC à jour et régler qqes merdouilles et sans être pressée d'y retourner, je me réjouis tout de même de retrouver cet environnement!

Posté par Bisaelle à 17:11 - Mininous - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 septembre 2012

De la place de jeux

Crapouille fait du toboggan, Crapule est à son entraînement de gym, je suis échouée sur un banc, à deux semaines 1/2 du terme. Je n'ai pas pris plus de poids que pour les précédentes grossesses mais je me sens énorme et bien plus fatiguée... l'âge et les deux grandes sœurs...
Alors que Didoune a bien profité de mon inertie pour multiplier les sorties vélo!
Nous avons tout de même eu deux super semaines de vacances en août. Une au bord du lac de Neuch et une aux Issambres, repos et baignades, le programme top!
Enfin, je me détache progressivement du boulot, abandonne mes collègues à leur triste sort. Notre boîte est une cocotte minute qui risque d'exploser sous peu tellement tout le monde est sous pression! Je ne le ressens pas trop ce coup ci puisque je serai partie lors des échéances importantes...

Posté par Bisaelle à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]